menu logo responsive

Menu

Diagnostic

Diagnostic

-A +A

Les forces, les faiblesses, les opportunités ainsi que les contraintes au développement agricole et agroalimentaire de la MRC ont été établies.

Principales forces

  • Pôle économique et social important de la MRC;
  • Terres de bons potentiels agricoles;
  • Agriculteurs proactifs (mise sur pied de projets et adoption de pratiques environnementales);
  • Proximité de la MRC des Maskoutains;
  • Accès à des services-conseils spécialisés et des activités para-agricoles;
  • Présence d’entreprises de transformation de produits reconnues et d’équipements connexes à l’activité agricole.

Principales faiblesses

  • Le type d’entreprise agricole et leurs enjeux varient d’une municipalité à l’autre;
  • Contraintes d’exploitation liées au secteur de la Baie Lavallière;
  • Revenus agricoles moins élevés que la moyenne provinciale;
  • Industrie de la transformation peu présente;
  • Manque de main-d’œuvre agricole;
  • Peu de produits locaux vendus aux consommateurs;
  • Faible taux de croissance de la population de la MRC;
  • Peu de liens entre la population urbaine, rurale et agricole.

Principales contraintes ou menaces

  • Prix élevé des terres;
  • Présence des rivières Yamaska et Richelieu qui font l’objet de plan d’action d’amélioration de la qualité de l’eau;
  • Règlementation contraignante (ex. : protection des boisés ou distance séparatrice des zones urbaines);
  • Enjeux de cohabitation avec la population urbaine (ex. : transport lourd des entreprises agricoles);
  • Absence d’un plan de développement agricole concerté au niveau des acteurs de la MRC;
  • Agriculture peu valorisée et priorisée au niveau économique et ayant peu d’influence dans les processus décisionnels;
  • Inondations fréquentes des terres du bassin versant de la Baie Lavallière;
  • Insertion de zone non agricole à l’intérieur du territoire agricole protégé affectant la zone agricole dynamique.

Principales opportunités

  • Proximité des marchés montréalais et des voies de transport;
  • Présence de relève agricole désirant reprendre la ferme familiale ou développer de nouveaux créneaux;
  • Agriculture autonome et dynamique où les agriculteurs sont à l’affût des nouvelles opportunités d’affaire;
  • Intérêt pour les nouvelles productions, une mise en marché en circuit-court et l’agrotourisme;
  • Intérêt grandissant de la population pour les produits locaux;
  • Augmentation de la demande des acheteurs régionaux pour les produits biologiques ou de niches;
  • Présence d’entreprises agricoles et agroalimentaires offrant des produits frais ou transformés;
  • Possibilité de développer des liens entre les entreprises agricoles établies et les nouveaux entrepreneurs;
  • Présence de boisés pouvant supportés une activité agricole complémentaire (ex. : produits forestiers non ligneux).

Actualités

Communiqué

6 Avril 2020
COVID-19 : La MRC de Pierre-De Saurel obtient près de 1,4 M $ pour l’aide d’urgence aux pme

Le gouvernement du Québec a annoncé la mise en place d’un nouveau programme visant à appuyer, par l’entremise des MRC, les petites et moyennes entreprises du Québec touchées par les répercussions de la COVID-19. L’enveloppe pour la MRC de Pierre-De Saurel se chiffre à 1 391 698 $.

Communiqué

2 Avril 2020
Mesures particulières pour la séance du Conseil de la MRC de Pierre-De Saurel du 8 avril

Puisque les bureaux administratifs de la MRC de Pierre-De Saurel sont présentement fermés au public, la prochaine séance du Conseil, prévue le 8 avril prochain, se tiendra à huis clos. Le préfet, les conseillers régionaux, le directeur général et la greffière prendront part à la séance par vidéoconférence.

Activités

12 Mars 2020
Consultations publiques

La MRC de Pierre-De Saurel entreprend l’élaboration d’une toute première politique territoriale en développement social et tiendra trois séances de consultations publiques à cet effet.

10 Mars 2020
Consultations publiques

La MRC de Pierre-De Saurel entreprend l’élaboration d’une toute première politique territoriale en développement social et tiendra trois séances de consultations publiques à cet effet.