menu logo responsive

Menu

Diagnostic

Diagnostic

-A +A

Les forces, les faiblesses, les opportunités ainsi que les contraintes au développement agricole et agroalimentaire de la MRC ont été établies.

Principales forces

  • Pôle économique et social important de la MRC;
  • Terres de bons potentiels agricoles;
  • Agriculteurs proactifs (mise sur pied de projets et adoption de pratiques environnementales);
  • Proximité de la MRC des Maskoutains;
  • Accès à des services-conseils spécialisés et des activités para-agricoles;
  • Présence d’entreprises de transformation de produits reconnues et d’équipements connexes à l’activité agricole.

Principales faiblesses

  • Le type d’entreprise agricole et leurs enjeux varient d’une municipalité à l’autre;
  • Contraintes d’exploitation liées au secteur de la Baie Lavallière;
  • Revenus agricoles moins élevés que la moyenne provinciale;
  • Industrie de la transformation peu présente;
  • Manque de main-d’œuvre agricole;
  • Peu de produits locaux vendus aux consommateurs;
  • Faible taux de croissance de la population de la MRC;
  • Peu de liens entre la population urbaine, rurale et agricole.

Principales contraintes ou menaces

  • Prix élevé des terres;
  • Présence des rivières Yamaska et Richelieu qui font l’objet de plan d’action d’amélioration de la qualité de l’eau;
  • Règlementation contraignante (ex. : protection des boisés ou distance séparatrice des zones urbaines);
  • Enjeux de cohabitation avec la population urbaine (ex. : transport lourd des entreprises agricoles);
  • Absence d’un plan de développement agricole concerté au niveau des acteurs de la MRC;
  • Agriculture peu valorisée et priorisée au niveau économique et ayant peu d’influence dans les processus décisionnels;
  • Inondations fréquentes des terres du bassin versant de la Baie Lavallière;
  • Insertion de zone non agricole à l’intérieur du territoire agricole protégé affectant la zone agricole dynamique.

Principales opportunités

  • Proximité des marchés montréalais et des voies de transport;
  • Présence de relève agricole désirant reprendre la ferme familiale ou développer de nouveaux créneaux;
  • Agriculture autonome et dynamique où les agriculteurs sont à l’affût des nouvelles opportunités d’affaire;
  • Intérêt pour les nouvelles productions, une mise en marché en circuit-court et l’agrotourisme;
  • Intérêt grandissant de la population pour les produits locaux;
  • Augmentation de la demande des acheteurs régionaux pour les produits biologiques ou de niches;
  • Présence d’entreprises agricoles et agroalimentaires offrant des produits frais ou transformés;
  • Possibilité de développer des liens entre les entreprises agricoles établies et les nouveaux entrepreneurs;
  • Présence de boisés pouvant supportés une activité agricole complémentaire (ex. : produits forestiers non ligneux).

Actualités

Communiqué

15 Juillet 2019
La MRC de Pierre-De Saurel se joint à ALUS Montérégie

La Fédération de l’UPA de la Montérégie et ALUS Canada sont fiers d’annoncer un nouveau partenariat avec la MRC dans le cadre du Programme ALUS Montérégie. En effet, le 21 mai dernier, le Conseil de la MRC a accepté de contribuer au programme innovateur en agroenvironnement ALUS Montérégie pour un montant de 2 000 $/année, et ce, pour une période de cinq ans.

Communiqué

5 Juillet 2019
Retour sur la séance du 3 juillet du Conseil de la MRC de Pierre‑De Saurel

Activités

19 Juillet 2019
Rencontre d’information concernant un appel à projets du CALQ en partenariat avec la Montérégie-Est

La MRC de Pierre-De Saurel, en collaboration avec Culture Montérégie, tiendra une rencontre d’information destinée aux artistes, écrivains et organismes artistiques professionnels du territoire concernant un appel à projets du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ). Cette rencontre se tiendra le 19 juillet prochain, à 10 h, à la MRC de Pierre-De Saurel située au 50, rue du Fort à Sorel-Tracy.

28 Mai 2019
Distribution gratuite de paillis