menu logo responsive

Menu

Expérience photographique du patrimoine

Expérience photographique du patrimoine

-A +A

Avec l’Expérience photographique du patrimoine, les jeunes du secondaire s’expriment sur le patrimoine grâce au médium photographique. Encadrés par des enseignants, photographes, intervenants en patrimoine et un agent culturel, les jeunes parcourent leur village, leur ville, leur région, appareil photo à la main.

Le thème de ce concours international est le patrimoine au sens large du terme. Il ne s’agit donc pas seulement de monuments historiques reconnus, mais aussi d’architecture résidentielle, industrielle, religieuse, des ouvrages de génie civil, des éléments et des sites naturels. Le patrimoine est le reflet de l’évolution sociale et culturelle de notre société : il témoigne de nos traditions, de nos institutions, de nos valeurs, de l’appropriation du territoire, de l’art de l’habiter et des pratiques constructives qui s’y sont développées.

L’Expérience photographique du patrimoine est un projet qui s’inscrit dans le plan d’action de la Politique culturelle de la MRC de Pierre-De Saurel, soit la sensibilisation aux arts et à la culture, en offrant des activités de sensibilisation pour les jeunes.

À propos de l’Expérience photographique du patrimoine
L’Expérience photographique du patrimoine est le volet québécois d’un concours international lancé en Catalogne (Espagne) en 1996. Jusqu’à 50 pays participent à cette activité qui a pour but de sensibiliser les jeunes du secondaire au patrimoine de leur milieu à travers la photographie.

Le volet québécois de ce concours est coordonné par Action patrimoine, organisme qui œuvre à la sauvegarde et à la mise en valeur du patrimoine bâti et des paysages culturels du Québec.


LAURÉATS 2017

Mégane Boisvert, 12 ans – Sorel-Tracy
Lauréate

Titre : Du patrimoine à respirer

Texte : Ce magnifique phare, datant de 1906, occupe la pointe de l’île du Moine à Sainte-Anne-de-Sorel.

Le phare est une structure en bois à base carrée, mesurant 8,1 mètres de hauteur, surmontée d’une lanterne en bois et d’une galerie à garde-corps en acier.

Ses façades sont peintes en blanc, sauf celle qui est face au fleuve. Cette dernière est peinte en orange avec une ligne verticale noire afin de rendre le phare plus visible de loin.

Aujourd’hui, le phare sert de feux d’alignement aidant les pilotes à maintenir le cap de leur navire dans la voie maritime du Saint-Laurent.

Pour toutes ces raisons, j’ai choisi le phare de Sainte-Anne parce que je trouve qu’il est du vrai patrimoine à respirer!

Florence de la Bruère Terreault, 13 ans – Sainte-Anne-de-Sorel
Lauréate

Titre : Usure du temps

Texte : La ville où j’habite, Sorel-Tracy, est depuis longtemps désignée comme ville de l’acier. Est-ce un bon signe du passage du temps que de voir ce boulon résister à l’usure? Il y a 120 ans, soit en 1896, Hyacinthe Beauchemin construisait un pont entre Sorel et Tracy afin de faciliter le transport des ouvriers par train vers différentes villes. Je trouvais intéressant de photographier les fondations de ce pont appelé le « Pont des chars » afin de démontrer la robustesse de l’acier.

Mathilde Simard, 12 ans – Saint-Roch-de-Richelieu
Lauréate
Titre : Les tasses de mes ancêtres

Texte : Ces tasses de thé appartenaient à la famille de mon père. Elles étaient précieuses pour mes ancêtres et elles le seront toujours. Faites avec de la porcelaine pure et rare de nos jours, ces tasses fragiles et distinctes sont un bel héritage familial qui vaut mieux que de l'argent. Même si ce n'est pas beaucoup, au moins ceci représente bien notre belle famille nombreuse : les Simard.

Ariane Laplante, 12 ans – Sorel-Tracy
Mention spéciale du jury

Titre : L’épave du chenal des barques

Texte : Située dans le chenal des Barques des 103 îles du lac Saint-Pierre, cette épave pourrait être un ancien bateau de guerre qui aurait été abandonnée il y a longtemps. Il pourrait aussi s’agir d’une ancienne barge construite entièrement de planches de bois qui aurait servi à creuser la voie maritime en 1844.

 

LAURÉATS 2016

Gabrielle Boisvert, 12 ans – Sorel-Tracy
Lauréate volet régional
Titre : Église St-Michel de Yamaska

Texte : J’ai choisi l’église Saint-Michel de Yamaska parce que j’ai été séduite par son architecture ancestrale. Celle-ci témoigne de l’histoire de cette municipalité rurale. Je suis impressionnée par l’envergure de cette construction bâtie sur une période de 1839 à 1845. En arrière-plan, on remarque une charmante maison historique qui sert de lieu communautaire pour l’AFEAS des femmes de la région.

Williame Boucher, 12 ans – Saint-Ours
Lauréate volet régional
Titre : Le Danielle II

Texte : J’ai choisi cette photo, car le traversier du village de Saint-Ours, nommé Danielle II, représente pour moi le vrai patrimoine. Effectivement, la famille Larivière opère celui-ci depuis quatre générations et le premier traversier à moteur a été mis en fonction il y a plus de 75 ans. Ce chaland sert à traverser la rivière Richelieu pour rejoindre le village de Saint‑Roch-de-Richelieu.

Laurie Lemoine, 12 ans – Saint-Robert
Lauréate volet régional
Titre : Des lueurs jaunes dans le paysage

Texte : Je trouve que cette petite maison est très jolie. Malheureusement, elle n’a pas reçu assez d’amour étant donné sa condition. Nous pouvons voir évidemment que cette maison a au moins cent ans. De génération en génération, cette maison est un bon exemple de notre patrimoine dans la région de Yamaska. Avec ses couleurs claires et son architecture, on peut certainement voir qu’elle n’est pas moderne. La majorité des maisons dans le secteur des îles du Nord-Est sont presque toutes accompagnées d’une ferme puisque l’agriculture était un métier vraiment populaire et très important à l’époque.

Juliette Landry, 12 ans – Sorel-Tracy
Mention spéciale du jury
Titre : Le pont des Chars

Texte : J’ai choisi cette photo parce que depuis que je suis toute petite, cette chose m’intriguait et je ne savais pas ce que c’était. Mais cette année, je l’ai enfin appris. En 1896, on érigeait un pont en fer nommé le pont des Chars. D’une longueur de 500 pieds, il reliait les deux rives du Richelieu entre la ville de Sorel et la municipalité de Saint-Joseph-de-Sorel. Aujourd’hui, les jeunes adolescents de la région se servent de la structure comme tremplin pour sauter dans la rivière. Les gens appelaient ce coin d’eau la petite rivière, car il y avait beaucoup de courant à ce niveau.

 

LAURÉATS 2015

Marie-Philippe Villiard, 14 ans – Yamaska 
Lauréate volet régional
Titre : La mare agricole

Texte : Les terres des St-Germain sont un héritage familial depuis 1850. Celles-ci ont été exploitées pour la culture du foin et du maïs. Ces terres sont aussi excellentes pour la chasse et la trappe puisqu’on y trouve du renard, du canard, de l’oie blanche et du raton-laveur. La grange est un bâtiment authentique du XIXe siècle. Malheureusement, il ne reste plus beaucoup de vieux bâtiments agricoles en bon état de nos jours. Il faut donc les protéger.

Arnaud Théberge-Mandeville, 14 ans – Sorel-Tracy
Lauréat volet régional
Titre : Les âmes oubliées de notre région

Texte : Aux âmes mortes que leurs dernières résidences restent dans l'oubli. À Wolfred Nelson, patriote tombé au combat, et dont la mémoire a été vandalisée le jour du 150e anniversaire de décès. Aux familles des oubliés que la jeunesse oublie ou délaisse. Aux dernières personnes se battant pour un minimum d'entretien du cimetière anglican. Je vous lègue tout mon respect.

Hubert Mathieu, 13 ans – Sorel-Tracy
Lauréat volet régional
Titre : La maison du surintendant

Texte : J’ai choisi cette vieille maison qui a appartenu à mon arrière-grand-père et à mon grand-père et parce que cette demeure a beaucoup d’histoire. Elle était utilisée comme logement pour les employés qui surveillaient les écluses jour et nuit. Elle a été construite en 1855  et a servi de résidence au surintendant. Depuis 1972, elle abrite une exposition sur le canal de Saint-Ours et fait partie d’un lieu historique national administré par Parcs Canada. 

Alysia Lirette-Parenteau, 13 ans – Sainte-Victoire-de-Sorel
Lauréate – prix du public
Titre : La porte bercée par le temps

Texte : Cette vieille porte est une entrée dans les souvenirs d’une grange construite en 1855 et située à l’arrière de la première maison du village de Sainte-Victoire-de-Sorel. Malgré son long repos, cette porte fixe le temps présent et nous raconte son histoire. Son bois vieilli par les saisons attire notre regard et nous permet de mieux comprendre les richesses de notre patrimoine.

Mégane Beaudet, 13 ans – Sainte-Anne-de-Sorel
Lauréate volet national
Titre : La ferme du souvenir

Texte : Cette ancienne porcherie constitue un lieu du patrimoine puisqu’elle est âgée de plus de 100 ans. Au début, elle accueillait plusieurs cochons et on y entreposait le grain dans le grenier. Par la suite, elle a été déménagée sur les fondations d’une ancienne écurie. Ayant appartenu à quatre générations, je l’ai choisie car c’est un patrimoine familial et elle possède des caractéristiques uniques!

Laurakim Couturier, 13 ans – Sorel-Tracy
Finaliste volet national
Titre : Vieillir en beauté au Québec

Texte : Cette vieille grange est désormais laissée à elle-même au milieu de ce champ splendide. Autrefois, elle servait à entreposer le blé que les agriculteurs récoltaient avec passion et ardeur. La magnifique couleur de rouille que nous voyons sur le toit s'harmonise merveilleusement bien avec les couleurs du paysage québécois : notre paysage, notre campagne d’antan!

Actualités

24 Mars 2017

Dévoilement des lauréats de l’Expérience photographique du patrimoine 2017

Le patrimoine vu autrement par les jeunes!

La MRC de Pierre-De Saurel a dévoilé les lauréats de la huitième édition du...

Lire la suite
21 Mars 2017

4 formats de bacs pour mieux vous servir!

-> 360 litres : bacs destinés aux multilogements (3 logements et plus) ainsi qu’aux industries, commerces et institutions.
-> 240 litres : bacs destinés aux résidences unifamiliales et aux duplex.
-> 45 litres : bacs destinés uniquement aux secteurs à forte densité d’...

Lire la suite

Activités

23 Mars 2017

Concours destiné aux étudiants du Cégep de Sorel-Tracy...

Lire la suite
17 Février 2017